STEK johann

1935 . allemagne

RIEDLER.Hubert.2817

Johann Stek a travaillé dans l’industrie du métal. Marié puis divorcé, il est père d’un garçon. Il souffre de psychose mais n’a jamais été soigné, en dehors de quelques séjours non volontaires en hôpital psychiatrique. Entre 1997 et 2007, il a vécu dans sa maison, qu’il ne quittait jamais, avec des fenêtres cassées, sans chauffage, sans cuisine ni installations sanitaires. Depuis, diverses transformations et rénovations ont été faites pour lui procurer un minimum de confort. Johann Stek rejette la télévision et la radio ; il n’a pas d’horloge, ne lit pas les journaux, mais aime bien regarder des magazines.