KOREC Johann

1937 . vienne . autriche

2008 . hôpital psychiatrique de gugging . autriche

KOREC.Johann.0121 KOREC.Johann.0860 KOREC.Johann.0861

N’ayant presque pas fréquenté l’école, Johann Korec est très tôt valet de ferme et berger, mais rêve de s’occuper d’animaux dans un cirque. En proie à des troubles mentaux de plus en plus handicapants, il est interné en 1958 à l’hôpital psychiatrique de Gugging. Vingt-trois ans plus tard, il intègre la Maison des artistes où une nouvelle vie vouée à l’art s’ouvre à lui. Sa technique comporte deux étapes : d’abord il ramasse des journaux, en découpe des illustrations qu’il décalque sur une feuille, utilisant parfois plusieurs décalques pour le même dessin ; dans un second temps, il sexualise les personnages reproduits, l’accouplement constituant l’essentiel de son dispositif narratif. Mais son œuvre se développe aussi autour de l’écriture qui, avec le temps, gagne de l’importance, enchevêtrée au dessin en un tout indissociable.