MARTIN SANTAMARIA boris adolfo

1971 . la havane . cuba

Dans son adolescence, Boris Adolfo Martin Santamaria  fut hippie avant de devenir adepte des mouvements Rock / Punk.  Très jeune il sombre dans l’alcool et la drogue. Il rompt avec sa famille, part à la dérive et devient sdf. Dès l’enfance il dessine et avec l’adolescence ses dessins s’affirment et expriment sa colère contre la société, contre les tenants de la politique, sa haine du régime castriste. Aujourd’hui, il vit toujours dans les rues de La Havane. Son comportement irrévérencieux  nourri de conflits, d’outrages, de rébellion et de mauvaises habitudes le maintiennent en marge comme une île aride au milieu de la foule.