PHOTO / BRUT

PHOTO/BRUT collection Bruno Decharme & compagnie
Cette exposition est produite en collaboration entre abcd, les Rencontres de la photographie d’Arles et l’American Folk Art Museum de New York

RENCONTRES DE LA PHOTOGRAPHIE D’ARLES
01 juillet – 22 septembre 2019
Mécanique Générale

AMERICAN FOLK ART MUSEUM de NEW YORK
16 juin – 18 octobre 2020

(d’autres musées à venir)

 

Peut-on considérer la « photographie brute » comme une catégorie de l’art brut, selon la définition donnée à ce concept par Jean Dubuffet ? Elle réunirait alors des prises de vue, des tirages, des photomontages, des photocollages, réalisés par des auteurs autodidactes, produits en dehors des circuits artistiques conventionnels, dans un cadre asilaire ou dans la solitude et la marginalité des villes comme des campagnes. Cette exposition va tenter de cerner et présenter au public ce champ de l’art peu étudié alors qu’il existe un corpus riche et passionnant.

Photo|Brut présente plus de cinq cents œuvres provenant de la collection de Bruno Decharme, ainsi qu’une sélection d’autres collections institutionnelles et privées choisies pour leur complémentarité. Y apparaissent cinquante trois artistes, dont le travail atteste les liens entre art brut et photographie. Certains d’entre eux sont connus ; d’autres, jusqu’à présent restés dans l’ombre, constituent de véritables découvertes. Ces créateurs d’un genre particulier nous montrent l’extraordinaire inventivité de leurs productions, qui bouleversent les catégories et classements habituellement adoptés par l’histoire de l’art. Cette exposition d’envergure internationale, la première sur le sujet, et l’ouvrage qui l’accompagne témoignent d’un champ peu exploré dans les recherches sur l’art brut et ouvrent le chemin vers des pratiques novatrices dans le domaine de la photographie, contribuant ainsi à renouveler le regard porté sur ce médium.

Commissaires Rencontres de la photographie d’Arles: Paula Aisemberg, Bruno Decharme, Barbara Safarova, Sam Stourdzé.

Commissaire AFAM: Bruno Decharme, Valérie Rousseau.

Un parcours rythmé en 4 sections témoigne des grands thèmes abordés.

 

AFFAIRES PRIVÉES

Photos, montages, collages, témoins de scènes privées, interrogent la sexualité. Elles flirtent avec la perversion, jouent avec l’image de la femme fatale, séductrice, ou menaçante mais aussi avec celle de la Madonne, de la Sainte ou encore de la petite fille innocente. Certaines séries manifestent clairement la jouissance de l’artiste qui documente de façon répétitive, obsessionnelle, le moindre geste de son objet de désir.

ANONYME « sous vêtements », dit – ANONYME « Wie ein Marchen / comme un conte de fée » – ANONYME « Type 42 », dit – Morton BARTLETT- Eugene Von BRUENCHENHEIN- Aloïse CORBAZ – Giovanni GALLI – Pietro GHIZZARDI – “MARGRET”, une affaire privée – Miroslav TICHY

 

REFORMATER LE MONDE

Souvent en rupture radicale avec la société, certains de ces créateurs tentent, à leur façon, de s’approprier le monde, d’apprivoiser une société dont ils ont été exclus. Observateurs isolés, ils « commentent » l’actualité avec une grande acuité.

Charles DELLSCHAU – Felipe Jesus CONSALVOS – Henry DARGERFumiho ENDO – Pepe GAITAN- Curzio Di GIOVANNI – Yoann GOETZMANN – Mark HOGANCAMP – Albert MOSER – Edward NADGRODZKI –  Ilmari SALMINEN – Milton SCHWARTZ – Valentin SIMANKOV – Leopold STROBL – Elisabeth VAN VYVE.

 

« PERFORMER », OU UN AUTRE JE

Qu’en est-il pour ces auteurs qui entretiennent un rapport particulier avec les autres ? Leurs productions sont-elles à usage exclusivement personnel, cachées de tout regard extérieur, ou destinées à un public — voire à une entité qui les dépasse ? À travers mises en scène et jeux de rôles, ces artistes s’inventent de nouvelles identités, démontrant ainsi que la leure est floue / fluide / plurielle, leur exploration étant liée à des questions du genre. « Performer » pose la question du public et de l’échange.

ANONYME « obsession » – ANONYME, dit, Zorro – Marcel BASCOULARD –  Karel FORMAN – Lee GODIE – Kasuo HANDA – Marian HENEL – Alexandre LOBANOV – Tomasz MACHCINSKI – Donald MITCHELL – Lubos PLNY – Ichio SUGINO – Elke TANGETEN – Dominique THEATE – August WALLA.

 

CONJURER LE RÉEL : ESPRITS, FLUIDES et FORCES MENAÇANTES

À travers toutes sortes de pratiques rituelles, ces créateurs s’emploient à faire apparaître ce que l’œil humain ne peut voir, à capter apparitions et visions, à maîtriser ce que la réalité dissimule, à conjurer des certitudes terrifiantes, des menaces. Optant parfois pour des explications scientifiques ou magiques, ils tentent de donner sens à ce qui nous échappe, d’endiguer de mystérieuses forces dévastatrices et d’ordonner ce qui risque de s’effondrer.

Horst ADEMEIT – John BRILL – Jesuys CRYSTIANO – John DEVLIN – Frederic. – Paul HUMPHREY – Zdenek KOSEK – Alexandre MEDVEDEV – Norma OLIVER – Ted SERIOS – PHOTOS SPIRITESUFOS – Melvin WAY– Adolf WÖLFLI.

 

Une publication éditée par Flammarion, abcd et l’AFAM accompagne cette exposition (version française et anglaise)

322 pages
Format 28×24 cm
600 reproductions
Entretien avec le collectionneur Bruno Decharme par Paula Aisemberg
Un texte de Sam Stourdzé
Un texte de Michel Thévoz
1 essai par thème  4 thèmes :

Affaires privées par Brian Wallis
Reformater  le monde par Camille Paulhan
« Performer », ou un autre je par Valérie Rousseau
Conjurer le réel : esprits, médiums et fluides menaçants par Barbara Safarova

Avec l’apport de la rédaction de biographies par Philipp March Jones, Lucienne Peiry et Richard MaxTremblay.

53 notices