JACQUENS pascal

1954 . france

Pascal Jacquens est troisième et seul garçon d’une famille martiniquaise. Enchainant les échecs scolaires il voudrait s’engager dans l’armée qui la fascine, mais exempté pour cause de niveau scolaire insuffisant il devient manutentionnaire aux Magasins Réunis. Il parvient cependant à se faire engager dans la légion espagnole puis plus tard devient ouvrier. C’est en entendant ses collègues se plaindre qu’ils ne savent pas mettre d’argent de côté que lui vient l’idée d’imaginer un système de « prévisions économiques ». Pourtant il n’a jamais appris à compter et mélange les anciens francs, les nouveaux et les euros. « Je sais pas compter mais je crois que j’aime ça. Je fais ça pour aider le peut-pas ». Le « peut-pas » ne sait pas faire d’économies contrairement au riche le « grand peut ». Au milieu des années 80 il obtient un poste d’agent de nettoyage aux Beaux-Arts de Paris où il devient une figure importante, parfois citée en exemple pour sa capacité créative. Il travaille sur des grands cahiers ou sur des petits carnets dont il aime décorer les couvertures. Son système se base sur l’année – de janvier à décembre – il aligne des chiffres dont l’addition se terminent toujours par un chiffre rond : 2000, 3000, 5000 etc. Si les chiffres qu’il additionnent font par exemple 1200 il ajoute 800 pour arriver à 2000, un chiffre qu’il trouve plus juste. Il fabrique ainsi des grilles qu’il colore et que souvent il protège d’un papier adhésif. Il commente ces listes d’une écriture difficile à déchiffrer.

Biographie établie à partir de textes de Denis Lavaud.