FAHRNI hans

1874 . prague . république tchèque

1939 . hôpital psychiatrique de la waldau . berne . suisse

FAHRNI.Hans.0950FAHRNI.Hans.0947  FARHNI.Hans.0944 FARHNI.Hans.0945 FARHNI.Hans.0946 FARHNI.Hans.0948 FARHNI.Hans.0949

Hans Fahrni est encore enfant lorsque sa famille émigre en Allemagne. Après le suicide de son père et la mort de sa mère, il est élevé par son frère. Très jeune, il se passionne pour la flûte et les échecs, dont il devient un représentant de très haut niveau. En 1916, il est admis pour la première fois à l’hôpital psychiatrique de la Waldau. L’amélioration passagère de sa santé mentale lui permet de s’installer à Berne, mais de nouveau il doit être hospitalisé. Il partage ainsi son temps entre des écrits sur les échecs pour des magazines spécialisés, des tournois de niveau international et une production de dessins qu’il commence en 1921. Il développe une technique qui consiste à découper dans les journaux des photographies de femmes et à les copier en les intégrant dans un décor en décalage avec elles. De ses dessins aux crayons de couleur se dégage une étrange atmosphère, qui mélange érotisme provocant et onirisme des contes de fées.