ALBERT

? . grande bretagne

ALBERT 2998

ALBERT 3001 ALBERT 3000 ALBERT 2999

ALBERT 2951 ALBERT 2950 ALBERT 2949 ALBERT 2948 ALBERT 2947

ALBERT.2002

ALBERT.23181ALBERT.2001ALBERT.2317

Albert représente toutes sortes de structures architecturales pendant les treize années qu’il passe dans l’unité de sécurité d’un hôpital psychiatrique londonien. Ses dessins ont à ses yeux une fonction méditative et cathartique, et constituent un moyen d’échapper à la monotonie de la vie à l’hôpital – il se sent « connecté » et « entier » lorsqu’il les imagine. Il travaille à la règle et au compas, sans jamais donner libre cours à sa main. La seule liberté qu’il s’autorise est la juxtaposition de motifs éclectiques. Aucun de ses dessins n’est signé – Albert ne souhaite d’ailleurs pas révéler son nom de famille – et il ne s’en sépare que très difficilement.